Patience & sérénité

Patience & sérénité

Bleu

Ne sont pas donnés à tout le monde.

Depuis 5 jours j’ai le gentil caractère d’un Pitt Bull sous acides en pleine re descente. Mon entourage me regarde comme un flacon de nitroglycérine qui serait resté trop longtemps au soleil. Tout tentative de me parler doucement, comme à un malade déclenche une montée de colère, en même temps si je suis honnête même moi j’ai pas envie de me parler.

Après 15 ans de mal de dos et autres noeuds musculaires bizarre un médecin à enfin compris le problème. Inversion de deux vertèbres cervicales probablement consécutives à un choc traumatique. Après enquête le choix est vaste.

- à 8 ans j’ai voulu prouver qu’ Indianna Jones c’était moi et que je maîtrisais la descente en rappel sur la façade de la terrasse, la corde elle n’a pas semblé en accord avec mon choix. Bilan une chute de 2m50 avec atterrissage le cou sur un rebord de marche.

- à 11 ans rencontre imprévue et ma foi violente avec la bôme d’un voilier. Bilan une noyade presque réussie et une commotion légère.

- à 14 ans accident de moto. Joli billard d’après les témoins j’ai fait route, trottoir, feu vert et mur. Bilan un casque fendu en deux et un cou du lapin. Vive les chauffeurs ivres au volant au passage. Surtout quand il conduisent un camion citerne.

- à 28 ans grand galop sur chemin caillouteux après la 3ème leçon seulement. Techniquement j’avais bien compris comment faire. Par contre la selle qui tourne et se retrouve sous le cheval n’était pas prévue. Bilan: trainée sur 30 mètres, chute sur la tête et oeuf d’autruche pendant une semaine.

Donc à la question avez vous subit un choc à la tête et/où au cou…j’avais matière à réponse.

Par contre quand il à été question de rééducation..là bizarrement j’ai oublié la chose. Un an.

Moralité..Mesdames les vertèbres viennent de rappeler à mon bon souvenir et j’ai une minerve ainsi qu’un traitement chimique (qui ne fait strictement rien je crois vu que j’ai encore plus mal qu’au début).

Pour la première fois de ma vie je prends mes cachets sans rechigner, sans en oublier (limite si je doublerai pas les doses si je pouvais). La rééducation est prévue.

Et si ça ne fonctionne pas..le docteur à parlé l’air de rien d’opération. L’air de rien.

Alors oui, je suis une malade déplorable. J’ai mal, même avec les cachets, j’ai peur (un peu), j’ai pas envie du tout de cette fichue rééducation et c’est difficile de se concentrer sur autre chose que la douleur quand elle est omniprésente jour & nuit.

En plus pour tout arranger le bras gauche prends le même chemin donc pas de terre pour un moment.

Peux même pas taper sur un punching ball.

J’oubliais mon humour à pris la tangente probablement avec ma patience et la sérénité. Le saloupiot se fait une semaine de vacances pile au moment où j’aurai vraiment besoin de lui !

 

  1. marilymarily09-09-2008

    Ouille ! courage.

  2. DdMDdM09-10-2008

    Je te souhaite beaucoup de courage. Ca te fait une belle jambe ? ben ce sera toujours ça !! )

  3. Marie-PierreMarie-Pierre09-12-2008

    J’ai souffert moi aussi d’un traumatisme cervical (j’avais 2 cervicales de déplacées, suite à un accident de la route) pendant + de six ans… Migraines et compagnie. C’est en tombant dans les pommes chez le coiffeur que l’apprentie m’a dit connaître un ostéopathe… J’ai attendu (de trouille car on me disait que je pouvais finir en petit fauteuil) et n’y tenant plus, des migraines jusqu’à trois fois par semaine et il faut compter un bon jour pour s’en remettre… j’ai pris rendez vous et à la première séance, je suis ressortie patraque et il m’a donné rendez vous le mois suivant et puis ce fut tout. Depuis la première séance, je n’ai plus jamais eu de douleur et cela fait + de dix ans! Avant de tenter l’opération, pourquoi ne pas te renseigner chez un excellent ostéopathe ?
    Bon courage !

  4. zazouzazou09-14-2008

    Comme Marie-Pierre, je file chez l’ostéopathe dès que j’ai une douleur dans le dos ou dans une articulation et quoiqu’il arrive une fois par an, comme le dentiste! Avant de vous fair opérer, allez en voir un. Si personne ne peut vous conseiller, cherchez sur le net il y a le registre des osteopathes de france par exemple.
    Bon courage!

  5. revesdargilerevesdargile09-15-2008

    Oh là là, oui COURAGE, ma SO !!

    Toujours tes mots incroyables, il n’y a que toi pour écrire comme cela, car même dans des moements terribles, (je me doute que tu dois souffrir terriblement, et physiquement et moralement) tu arrives à nous faire sourire !!

    Tu devrais y penser : l’écriture !! en plus de l’argile !!

    Plein plein de bizous
    Mo

  6. gmcgmc09-17-2008

    La douleur est un langage
    Dans lequel l’humour
    Trouve toujours sa place
    Pour qui tend l’oreille
    Au murmure de velours
    Sous lequel rayonne doucement
    L’épicentre insouciant
    Des névralgies indolores
    Indifférent aux propriétaires
    Et aux centres sans gravité

  7. damouredodamouredo09-17-2008

    Ah quelle malchance. Mais tu as raison…malheureusement je crois que notre corps se rappelle un jour ou l’autre à nous. Il faut dire que là, tu as de quoi avoir quelques séquelles. Bon courage et j’espère que tu vas sortir de ce tunnel de douleur.

  8. floflofloflo09-19-2008

    as tu essayer l’éthiopathe?pour moi mes migraines sont presque parti,espacer et moins forte.bon courage.

  9. Valy B.Valy B.09-26-2008

    Ton post datant un peu, comment vas tu maintenant ?
    J’espère que tes douleurs t’ont quittées …
    Soigne toi bien en tout cas, et à très vite …
    Bises

  10. patipati09-30-2008

    comme dit ci-dessus, ton post date un peu… et je viens juste de le découvrir …

    pour que tu avoues prendre tes cachets sans rechigner.. c’est clair que ça, ça cause ! j’espère que depuis, les douleurs se seront un peu calmées.
    pour l’avoir cotoyée longtemps, et depuis toujours, je connais la douleur, et ses effets dévastateurs sur notre moral et notre envie de se battre… c’est difficile de concilier cet espoir d’aller mieux (vite !), et l’impulsion énorme qu’on a à vouloir se foutre en boule et rester inconsciente de l’instant présent quand on a mal.

    je ne sais pas pour toi, mais moi, dans ces cas-là, il y avait un truc qui m’horripilait au plus haut point.
    tu sais, les gens qui te disent à longueur de temps :  » t’inquiète pas, ça va aller mieux  » ou  » ça sert à rien de s’énerver, calme-toi »
    oué, c’est surement vrai.
    n’empeche, sur l’instant, t’en as rien à faire, de ça. c’est nier ce que tu ressens, et c’est juste insupportable.

    alors, je te serinerai pas que ça va aller mieux, parce que même si c’est vrai, c’est pas forcément ce que tu as envie de lire, là, dans l’instant.

    je te dirai juste que mes pensées t’accompagnent, et que je compatis à ta douleur.

    bises, l’amie.

  11. revesdargilerevesdargile10-09-2008

    Comment vas tu ? Est ce que tes douleurs s’estompent ?

    Je t’embrasse bien fort

    Mo

  12. HeadbangingHeadbanging10-10-2008

    Eh ben, ton cou a pris de sacré coups !!!!

    Pareil j’ai des soucis de dos, l’ostéo me demande d’où ça peut venir :
    - j’ai dévalé tous les escaliers vers 4-5 ans
    - je suis tombée d’une échelle à 4 ans
    - j’ai dévalé une sacrée pente de montagne vers 7 ans (la cicatrice est toujours là)
    - j’ai dormi de nombreuses années sur un matelas pas adapté
    - j’ai eu un accident de voiture
    - j’ai un souci rotulien qui me fait sûrement marcher de travers …..

    J’vois pas d’où ça peut venir o_O

    Mis à part ma vie, je te souhaite un bon rétablissement…

    Bonne soirée.

  13. mazed13mazed1310-13-2008

    Vous nous manquez, courage !

    Marie Ange

Leave a Reply